coeur fullmaya

Voyage dans le Rhône

Plusieurs créateurs présents sur le site sont originaires de la vallée du Rhône, petit tour d’horizon !

Le département tire son nom du Rhône qui le traverse.
Lyon située au confluent du Rhône et de la Saône est l’ancienne capitale des Gaules de l’empire Romain. Sa prospérité économique a été portée successivement par la soierie, l’imprimerie puis par l’apparition des industries, notamment textiles et chimiques. La ville a conservé un patrimoine architectural important allant de l’époque romaine au XXe siècle et, à ce titre, les quartiers du Vieux Lyon, de la colline de Fourvière, de la Presqu’île et des pentes de la Croix-Rousse sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Par sa population, Lyon constitue la troisième commune de France. Elle exerce une attraction d’importance nationale et européenne de par sa culture et son environnement. Elle a d’ailleurs été récemment élue « Meilleur destination européenne de week-end » en 2016. Lyon attire par sa qualité de vie et un esprit très Dolce Vita. Capitale gastronomique, forte d’art et d’histoire elle propose un florilège de divertissements. Le musée design de Confluence, situé à la rencontre du Rhône et de la Saône, est devenu l’un des plus visités de France.

Musée des confluences

La ville dont on célébrait à la fin du siècle dernier les murs peints, les bouchons, les marchés et les ponts ne cesse d’évoluer. Aujourd’hui, les amoureux du street art et du polar se retrouvent sur ses rives, profitent d’une ville verte ayant reconquis ses berges.
C’est dans le quartier atypique de la Croix-Rousse un peu à l’écart du centre-ville que vous trouverez les créateurs du design et de la mode. En soirée, vous pourrez profiter des vues splendides sur la ville au coucher du soleil.
Se promener dans le vieux-Lyon et ses traboules, c’est retourné dans un autre temps. Les traboules sont des passages entre deux rues, sorte de couloirs étroits passant par les cours des immeubles. L’architecture et les pavés donnent un charme à l’italienne. Le quartier abrite de nombreuses galeries d’art et offre de belles vues sur la Presqu’île ou sur la colline de la Croix-Rousse

Fourvière permet de prendre de la hauteur avec sa vue à couper le souffle. En effet, la basilique offre un panorama sur toute la ville et ses alentours. Par temps clair il est même possible d’apercevoir le Mont Blanc !
La presqu’île, située entre le Rhône et la Saône, comprend aussi bien des zones historiques que commerciales ou d’affaires. En sommes, c’est le cœur battant et vibrant de Lyon. Idéal pour le shopping sur la rue Victor Hugo au Sud ou les rues de la République et du Président Herriot au Nord.
La Saône, incontournable, est pleine de charme. On peut admirer de ses rives parmi les plus beaux panoramas sur la colline de Fourvière. Le matin, on profite de tons rose tandis que le soir l’orange surgit derrière la basilique. C’est aussi depuis ces quais, de Confluence au Sud au Val de Saône au Nord, que la Saône offre une promenade entre nature, art contemporain et réaménagements urbains.
Le poumon de la ville est le parc de la tête d’Or. Avec ses 114 hectares de verdure, son étang, sa roseraie, son jardin botanique et son parc zoologique. Pour la petite histoire, la légende voudrait que des chevaliers y aient enfouis un trésor dans lequel se trouvait une tête du Christ en or, d’où son nom.

Après toutes ces découvertes, vient un des moments préférés lorsque l’on visite Lyon : profiter de sa gastronomie ! Faites un tour aux Halles, temple de la gastronomie, où vous pourrez goûter aux fameuses quenelles lyonnaises et pâté croûte, faîtes-vous plaisir avec de la rosette et du fromage L’Arôme de Lyon et terminer avec une tarte aux pralines ou une bugne, on en salive… Lyon possède une véritable tradition de savoir-vivre et de gastronomie. C’est l’héritage des Canuts et des Mères Lyonnaises avec les fameux bouchons lyonnais. Les cuisinières de la bourgeoisie, surnommées les « mères » lyonnaises, quittent leur maison pour se mettre à leur compte et donnent naissance à des traditions culinaires toujours vivaces. Le bouchon est un restaurant typique où l’on mange des spécialités, dont le cervelas (sorte de saucisson cuit et souvent brioché), la salade lyonnaise et la cervelle de canut (fromage blanc aux herbes) ou les grattons (peau de porc confit dans sa graisse). Le tout est généralement arrosé d’un verre de beaujolais, où les vignes sont situées tout à côté.

Lyon

Lyon possède l’une des plus grandes concentrations de restaurants par habitant en France, avec de grands chefs connus, comme bien sûr Paul Bocuse et ses Toques Blanches.
C’est bien dans la richesse des terroirs alentour que réside le secret de la réussite de la cuisine lyonnaise. Au nord, les vins du Beaujolais ou de Bourgogne et les bœufs du Mâconnais ; à l’est, les vins du Bugey, les fromages de Saint-Marcellin, les porcs du Dauphiné, les poissons des lacs de Savoie et les volailles de Bresse ; à l’ouest, les charcutailles, les fruits et les vins des montagnes lyonnaises ; au sud, les grands côtes-du-rhône. Et partout, des producteurs qualitatifs qui font pleuvoir sur la ville leurs merveilleux produits.

Le Beaujolais, avec Villefranche-sur-Saône comme capitale, commence en fait au sud de la Bourgogne. Il s’étend entre le Mâconnais et Lyon. Les vins du Beaujolais sont tous produits sous le régime des AOC, à 99 % en vin rouge. Les fins palais se laisseront tenter par la dégustation de Juliénas, Morgon, Moulin-à-vent, Saint-Amour et autres crus. Entre vignes et monts, le beaujolais déploie une multitude de paysages variés entre ces villages en pierres dorées et ces collines vallonnées.
A l’ouest se trouve les coteaux et monts du lyonnais, calé entre Lyon et Saint-Étienne, c’est une région plus montagneuse où l’on peut encore trouver des aqueducs romains. Un paysage vert de prairies et champs, séparés par des haies ou des murs de pierres. Villages, hameaux, vergers et vignes succèdent aux prairies grasses où paissent montbéliardes et autres vaches. Plus au sud, dans la région de Condrieu, le parc naturel régional du Pilat voit s’affronter les climats méditerranéens, continentaux et océaniques qui créent une exceptionnelle diversité de richesses naturelles.

Vins du Rhône

Découvrez les créateurs présents dans le bassin Lyonnais :